Mende 1 : projection-rencontre du 25 janvier 2013

Note : dans ce compte rendu nous avons essayé de rendre compte de l’ensemble des aspects de la soirée. S’il y a des manques, ce n’est que faute de mémoire. Merci donc de le signaler en commentaire afin de compléter ce qui est écrit ici…

-> SYNTHÈSE (non exhaustive!) DES ÉCHANGES APRÈS LA PROJECTION

Transition : rien de nouveau ?

. Certains ont appliqué cette démarche dans leur quotidien depuis des années déjà. La Transition n’a alors rien de nouveau. Malgré cela, l’aspect nouveau est de faire vivre à plus grande échelle ce qu’on fait chez soi à petite échelle, seul ou entre amis.
. Pour d’autres l’idée d’une « Transition » est nouvelle et apporte plein d’espoir. Par exemple, une dame âgée a demandé s’il y avait déjà des initiatives qui allaient dans ce sens en Lozère, ou s’il fallait tout créer… Il en existe évidemment un nombre important, mais manifestement plus ou moins accessibles et visibles selon les milieux…

. Il y a déjà des initiatives, que pouvons nous faire en plus ?

. Les monnaies locales : l’image du seau percé employé par un économiste, un attrait particulier sur la création d’une monnaie locale. D’autres ne comprennent pas bien l’intérêt des monnaies locales.

. Rôle du politique : difficulté de mettre en place une horizontalité : tout nous vient d’en haut. Comment faire pour aller dans un meilleur sens en étant accompagné par les pouvoirs publics ?

. Gêne concernant le deuxième C de CCFD : nous avons expliqué que c’est une ONG très ouverte et non confessionnelle, et que si nous créons un collectif de Transition il sera indépendant du CCFD. Le CCFD, organisation catholique à son origine, ne réunit pas en son sein que la communauté chrétienne mais aussi des laïques et d’autres religions. L’aspect non confessionnel du CCFD, qui est très clair pour ce qui y sont actifs, a gêné certains participants qui ont pu se sentir « pris au piège » ou mal à l’aise. Nous avons insisté sur le fait que le projet de Transition est indépendant du CCFD. Ce dernier sert avant tout de « cadre de lancement », très utile notamment du côté financier.

. Proposition de mener des actions ; problématiques locales en Lozère : Accès à la terre, dépendance au marché extérieur… témoignage d’un jeune maraîcher souhaitant s’installer en bio mais rencontrant de grosses difficultés car il n’est pas originaire du coin…

. La notion de Transition : un concept à s’approprier. Il y a eu une gêne concernant l’insistance sur la notion de « transition » : réaffirmation du fait qu’il s’agit d’une idée à mettre en œuvre à sa manière au niveau local…
. L’approche du changement par le concept de Transition, n’aura toujours que pour effet de convaincre les convaincus ou une certaine catégorie de personne dont la sensibilité est touchée par l’altruisme, la solidarité etc… Tout le monde n’a pas cette sensibilité. Il est donc important d’aborder aussi le changement par une approche, où tout le monde peut y trouver des choses qui le touche. Parler d’amélioration du revenu etc… Puisque le but est d’allier ces différents aspects (revenu et qualité de vie, bien-être commun, solidarité avec les générations futures etc…), différentes entrées sont possibles. Exemple de différentes action collectives ou solidaires (comme « tuer le cochon ») : certains vont apprécier parce-que c’est convivial d’autres parce que sans le collectif ils ne pourraient tout simplement pas le faire.

-> EN CONCLUSION

. Points négatifs :
• Certaines personnes n’ont pas accroché avec l’animation et la manière de parler de l’intervenante, la temporalisation rapide (plus clochette, qui n’était pas vraiment appréciée) ou l’aspect un peu « scolaire ».
• Certaines personnes se méfient du caractère catholique du CCFD.
• Certaines personnes regrettent de ne pas être repartis chez eux avec plus de concret : une date de réunion par exemple, etc…

. Points positifs :
• Au moins 12 personnes souhaitent s’investir dans la suite du projet (ceux qui ont laissé leur contact)
• Certaines personnes sont ravies de voir qu’un tel projet de fédération des initiatives existantes prenne forme sur le territoire.

Prochain rassemblement : dimanche 17 février, 18h à la salle des associations de Mende.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Mende. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s