Il était une fois…

Première Rencontre de Lozère en Transition...

18h : Arrivée des participants, en musique ! :)

-> Présentation des organisatrices et du contexte

. Raphaëlle et Cécile : engagées en service civique par le CCFD-Terre Solidaire pour 8 mois. L’objectif de ce service civique consiste à lancer une initiative de Transition en Lozère.

Le CCFD-Terre solidaire est une ONG française de Solidarité Internationale depuis 1961.

Elle a 3 domaines d’activités :

• appui aux partenaires de pays du Sud (soutient financier d’ONG, coopératives locales, etc)
• plaidoyer et mobilisation
• éducation à la Solidarité Internationale et à l’Environnement

…Dans divers domaines d’action : développement et réduction de la pauvreté, résolution des conflits et paix, migrations, égalité hommes-femmes,…

Avec la Transition, le CCFD Terre-solidaire présente la démarche originale, pour une ONG de solidarité internationale, d’agir au niveau local pour avoir une action sur des problématiques d’échelle internationale (voir le document « Pourquoi la Transition dans la Solidarité Internationale ?« ). L’aspect catholique du CCFD a gêné certains, mais comme l’a fait remarqué une personne lors de la rencontre de Marvejols : « le CCFD est le regroupement d’un ensemble de mouvements dont le but commun est avant tout le respect de l’homme dans son intégralité et son universalité. La peur d’être piégé ne peut saisir que ceux qui ont reçu une autre image de la pensée catholique et c’est cette image qu’il faut rectifier, plutôt que de laisser entendre que le CCFD finalement voudrait gommer son second C. Nous sommes ouverts à tous, grâce à notre vocation universelle basée sur les valeurs évangéliques. C’est là, je pense, la raison d’être du CCFD qui chemine dans cette voie malgré les tentatives de récupération idéologiques passées et peut-être présentes. »

. Anne Amblès, intervenante animatrice : Formatrice-Animatrice sur la Transition, Membre du groupe de liaison Transition France et Monde et actrice de « Mayenne en transition ».

-> Des temps d’échanges, avant et après la projection:

Juste avant la projection : l’intervenante a proposé aux participants d’échanger par
binôme sur :
– Pourquoi j’ai été motivé-e à venir ?
– Pourquoi j’ai hésité à venir ?
– Qu’est-ce qui m’empêche d’être complètement présent-e ?

L’objectif était de renforcer l’interaction entre des personnes qui ne se connaissent pas, et d’aller en l’encontre du sentiment de passivité dans lequel on peut se trouver lorsque l’on va voir un film.

Avant la projection, Anne Amblès a parlé de la Transition comme un mouvement d’ « écologie profonde », ce qui a pu parler à certain-e-s et troubler voire refroidir certain-e-s autres…

Après la projection : les participants se sont d’abord réunis par groupe de 4 pour partager leurs premières impressions après la projection, faire ressortir ce qui les a marqué, positivement ou négativement.
Les échanges se sont poursuivis ensemble lors d’un grand cercle afin que tout le monde entende ce que chacun avait à dire, puis durant un buffet en musique.

Pour suivre les propos qui se sont tenus lors de ces échanges, reportez vous aux comptes-rendus spécifiques à chaque ville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s